logopp1
Carnets Verts

vignes_couv

Bernadette Duchoud (texte), Olivier Taramarcaz (monotype et crayon), Dominique Fornage (postface)
regard sur... le Valais des vignes
2007 (Format: 24 x 16 cm - 32 p.) - Fr. 39.-

Valais des vignes, Valais des signes... Pays de création.
Ses habitants sont confrontés à la verticalité de la montagne, à la fuite de son fleuve.
Patience, concentration à labourer le sol, à cultiver la terre en terrasses, pour un résultat encore à venir, incertain.

Terre ocre, jaune soleil, bleu sulfate, inspiration à l’écoute du ciel alentour. Puis les verts dominent, deviennent écrasants.
Que les raisins se décident, aux vendanges, le monde s’accorde avec lui-même. Apaisé, il peut attendre que dans le noir de la cave, dans le tonneau, se désignent les saveurs.

Peindre et écrire... Explorant le paysage, le regard croisé de deux artistes épris de leurs racines résonne au fil des saisons valaisannes.
Bernadette Duchoud vit à Corin-de-la-Crête. Elle nourrit sa poésie individuelle dans ses vignes qu’elle retranscrit par des écrits, des peintures et des gravures.
Olivier Taramarcaz suit les traces, les lignes effacées. Poète marcheur, ses carnets de croquis l’accompagnent dans son observation lente des formes du monde qu’il recompose dans son atelier à Chemin-Dessus.

 

 

zermatt

Pierre Imhasly (texte)
Herbert Theler (gouache)
Blick auf… Zermatt
ISBN 978-2-940327-08-9
regard sur… Zermatt
Le texte de Pierre Imhasly est traduit de l’allemand par Colette Kowalski.
ISBN 978-2-940327-09-6
2004 (32 p.) – CHF 39.00

Cervin ! Étoile ou montagne de cœur. Avec elle on doit se taire, seuls éloquents tes yeux, tes mains, tes pieds. Neutre pour la grammaire, mais masculin de tout son haut, hardi, et arrogant ; pourtant l’élégance sur toute la ligne, et quelle ligne ! À couper le souffle, cette géante. Dont les premières victimes créèrent le mythe. Jusqu’à ce jour où, sans avilissement mondain, Zermatt, station mondiale, persiste, aux yeux du monde, jour après jour.
Chalet valaisan et palace, mille fois on ne sait combien de lits, hélicoptères, calèches, vie facile sans trafic automobile, mille facettes de beauté, sous la neige, dans le rocher, sur les prairies, les sentiers, dans les forêts d’arolles. Zermatt, tu as la bonne vie, Zermatt, tu es si bonne pour nous.
Pour échapper aux superlatifs et aux poncifs, on aimerait bien une fois dire Salut, Cervin ! à la Dent Blanche ou au Mont Rose, mais il faut suivre les amis philosophiques de l’authentique, ils viennent par exemple de sous le Fuji-yama, soupçonnent où demeurent l’humilité et les dieux.

Les auteurs
Pierre Imhasly
 : écrivain valaisan, né en 1939 à Viège, entre le glacier du Rhône et le Cervin exactement. Penchant affirmé pour le monde latin. Vit à Nîmes et à Viège, contemple les montagnes d’en bas, mais longuement, et en permanence. Création essentiellement poétique, dont la puissante Rhône Saga, « œuvre d’art intégrale » publiée en 1996.
Herbert Theler : né en 1941 à Eggerberg. Cours de dessin et de peinture à la Schule für Gestaltung de Berne (1980-1986). Plusieurs expositions en Valais, membre de VISARTE CH, atelier à Viège.

 

 

Rhone

Pierrette Micheloud (texte)
Françoise Carruzzo (aquarelles)
regard sur… le Rhône
ISBN 978-2-940327-02-7
Blick auf… die Rhone
Aus dem Französischen übersetzt von Cornelia Masciadri Strebel und Virgilio R. Masciadri
ISBN 978-2-940327-03-4
2002 (40 p.) – CHF 37.00

Suivre le Rhône au fil des pages… Découverte, ou rappel de nos intimes transhumances.
De son glacier au Léman (où mourir à lui-même l’attend, ainsi que renaître d’une eau transparente), ses enthousiasmes, ses blessures, ses rêves d’infini, ses assoiffements ; par endroits, la confusion de ne plus se reconnaître. Mais voici, de long en large des terres, ses amours de belles cultivées qu’il chante et célèbre comme en d’autres temps, ses sauvageonnes… Dans l’air, la voix apaisante et sage que des villages ont gardée…
Passé, présent, l’un dans le courant de l’autre, au gré des flots, inhérence de notre destin, le Rhône, toujours !

Les auteurs
Pierrette Micheloud
est originaire de Vex. Bien qu’elle habite Paris, elle revient souvent à ses attaches valaisannes. Une existence vécue en poésie, dont une récente anthologie personnelle retrace les étapes. L’ensemble de son œuvre a été honoré par le Prix de Consécration de l’Etat du Valais en 2002.
Françoise Carruzzo pratique l’aquarelle et l’huile depuis plus de vingt-cinq ans. Elle vit et travaille à Sion.
Son œuvre a rencontré l’estime du public en Suisse comme à l’étranger au travers de nombreuses expositions personnelles et collectives, en Europe, mais aussi outre-Atlantique et en Asie.

 

 

Herens

Henri Maître (texte)
Dominique Lugon (aquarelles)
regard sur… le val d’Hérens
ISBN 978-2-940327-04-1
2002 (32 p.) – CHF 33.00
disponible en français uniquement

Le val d’Hérens est un véritable « pays » délimité par des frontières naturelles, ouvert sur la plaine et le ciel, appelé dans son destin vers l’arche rhodanienne et les cols des Alpes. Pour le fond de la vallée, on a parlé de l’aura surnaturelle d’une forteresse, d’un pays de mystère et de lumière…
Pays offert au regard, à la sensibilité, pour le dépaysement et la tranquillité. Œuvre du temps dont témoignent les figures emblématiques des pyramides d’Euseigne.
Terre humanisée durant des millénaires en champs et prairies. Le patrimoine bâti révèle les civilisations successives par le raccard, l’église d’Hérémence, le chalet d’alpage et le barrage de la Grande Dixence : un lieu d’enracinement et de promesse, qu’il faut apprivoiser, en écoutant cette étonnante destinée.

Les auteurs
Henri Maître
est l’auteur de plusieurs livres sur le Valais et a rédigé des chroniques culturelles et historiques dans divers journaux et revues (Treize Etoiles, les Cahiers de l’Alliance Culturelle Romande, le Nouvelliste). Il fut également correspondant valaisan du Service de Presse Suisse. Il vit dans la région de Sierre.
Dominique Lugon s’est tourné vers la peinture en autodidacte. Il nourrit une passion pour la montagne et ses thèmes de prédilection sont l’environnement géographique et humain. Ses œuvres empreintes d’émotion poétique sont régulièrement exposées en Suisse depuis 1991. Il vit et travaille à Maragnénaz-Sion.

 

 

entremont

Jacques Darbellay (texte)
Pierre-Yves Gabioud (fusain et huile)
regard sur… le val d’Entremont et le val Ferret
ISBN 978-2-940327-00-3
A view of… the Valleys of Entremont and Ferret
English translation by Incognito s.a.
ISBN 978-2-940327-01-0
2002 (32 p.) – CHF 33.00

Les randonneurs découvrent le monde pas à pas. Suivre le réseau en toile d’araignée des chemins, des bisses ; reconnaître le patrimoine architectural, modeste et fragilisé : les monuments religieux anciens, les habitations rurales, les granges, les greniers, les fours à pain… Les montagnards ne font pas le premier geste. Il faut les aborder, les questionner : le berger, le bûcheron, la grand-mère au fichu, les jeunes résolument branchés. Et, au tournant de l’après-midi, d’une hauteur panoramique, prendre le temps d’embrasser un ensemble : coteaux et villages ; mayens, torrents, forêts de velours ; lacs et vallons bleutés ; le tout couronné par le ballet aérien des aiguilles et des clochers que dirige un génial metteur en scène.
Comme la biche sort du bois au couchant, l’âme du pays se livre dans la magie tamisée du soir.

Les auteurs
Jacques Darbellay
est né à Orsières dans une famille de montagnards. Enseignant et collaborateur au Courrier de Genève (1962-65), il fonde en 1968 à La Fouly l’école Maya-Joie, qu’il dirige jusqu’en 1990. Depuis, il se consacre à l’écriture et a publié plusieurs ouvrages : poèmes, récits, biographies, monographies.
Né à Praz-de-Fort, Pierre-Yves Gabioud s’est formé à la peinture à Vienne et expose régulièrement ses œuvres en Suisse comme à l’étranger. Il vit et travaille à Praz-de-Fort depuis son retour au pays en 1995.

 

 

Verbier

François Perraudin (texte)
Arnould Oosthoek (aquarelles)
regard sur… Verbier et le val de Bagnes
ISBN 978-2-88467-030-2
A view of… Verbier and the Bagnes Valley
English translation by Incognito s.a.
ISBN 978-2-88467-032-6
2002 (32 p.) – CHF 33.00

La plus grande commune de Suisse est trop vaste pour échapper aux contrastes. A-pics vertigineux qui séparent les cimes, encore rougeâtres, des villages, humblement rassemblés autour de leurs clochers déjà à l’ombre… Contre-jours qui, au cours du long hiver, font apparaître Verbier inondé de soleil et laissent Champsec immergé dans le givre… Continuel va-et-vient saisonnier qui fait se côtoyer montagnards d’ici et visiteurs d’ailleurs.
Au plus fort de la période touristique, le temps suspend son vol sur la place de Sarreyer alors qu’il s’affole sur celle de Verbier. Deux mondes qui glissent l’un vers l’autre le temps des vacances pour retourner ensuite chacun à sa destinée.

Les auteurs
Chroniqueur, guide de montagne et photographe, François Perraudin est originaire du val de Bagnes. Sensible à ses vastes espaces inhabités, il a plus d’une fois rendu hommage au riche patrimoine naturel et humain de sa vallée par des documents audio-visuels, des œuvres photographiques ou des écrits.
Hollandais né en Belgique, Arnould Oosthoek s’est établi dans le val de Bagnes il y a une quinzaine d’années. Architecte de formation, il se consacre désormais pleinement à la peinture : dessins, affiches, fresques et surtout aquarelles, au travers desquels il rend vivants les paysages comme les constructions du passé, restés intacts.

 

 

st-maurice

Jacques Tornay (texte)
Jean-Pierre Coutaz (aquarelles)
regard sur… Saint-Maurice
ISBN 978-2-88467-027-2
Blick auf… Saint-Maurice
Uebersetzt aus dem Französischen von Cornelia Masciadri Strebel und Virgilio R. Masciadri
ISBN 978-2-88467-028-9
A view of… Saint-Maurice
English translation by Incognito s.a.
ISBN 978-2-88467-029-6
2001 (32 p.) – CHF 27.00

Saint-Maurice est de ces villes modestes par leur taille qui n’en finissent pourtant pas de parler au visiteur. À condition que son approche soit faite de patience et d’attention, s’il espère en saisir toute la beauté : car ici on est réfractaire à la hâte, on se méfie du bruit, de la tentation des apparences immédiates. Le temps lui-même semble s’écouler plus lentement qu’ailleurs. Beauté austère, ascétique d’une certaine façon, nimbée d’une lumière fidèle à elle-même au cours des siècles. On la sent pourvue d’une douceur inaltérable qui, comme la pulpe d’un fruit rare, se protège à l’intérieur d’une enveloppe sévère.

Les auteurs
Jacques Tornay
a publié des biographies, des nouvelles, mais avant tout des recueils de poèmes qui ont été récompensés par plusieurs distinctions, notamment les prix Edmond-Troillet et Louise-Labé. Il vit et travaille à Martigny.
Diplômé de l’Ecole des beaux-arts de Genève, Jean-Pierre Coutaz vit, travaille et enseigne le dessin et l’histoire de l’art à Saint-Maurice. Ses œuvres ont fait l’objet d’expositions et de plusieurs prix en Suisse, au Liechtenstein et en France.

[Accueil] [News] [Edition] [Contacts] [Commandes]

© 2005 Porte-Plumes, Ayer -Espace Info Sàrl, Vissoie 18.06.2012